SIAFEE - AgroParisTech
Département SIAFEE - Sciences et Ingénierie Agronomiques, Forestières, de l'Eau et de l'Environnement

Accueil > Mémoires > DA IDEA > IDEA 2009-2010 > Valorisation du potentiel bois-énergie de la commune réunionnaise de (...)


Valorisation du potentiel bois-énergie de la commune réunionnaise de Bras-Panon

Mémoire DA-IDEA  -  Auteurs : ALLAIN Virginie , 2010

Encadrement :

Enseignant-responsable de stage : LACOMBE Eric

Maître de stage : CROUSSET Elodie

A : Agence Régionale de l’Energie
Siège Social - EIE IUT
40 Avenue de Soweto
BP226
97456 Saint-Pierre Cedex

Mots-clés :

Bois-énergie, déchets verts, Bras-Panon, ARER, gazéificateur, cogénérateur
fuelwood, green waste, Bras-Panon, ARER, gasification, cogeneration

Résumé :

À la suite de l’identification en 2009 du potentiel Énergies Renouvelables du territoire communal, et dans le cadre de sa stratégie énergétique 2010-2014 construite et menée avec l’ARER, Bras-Panon engage en 2010 différents projets de valorisation énergétique. Parmi ceuX-ci, l’identification des ressources, débouchés et applications envisageables en matière de bois-énergie sur son territoire a été confiée à l’ARER, avec l’objectif de prédimensionner des projets-pilotes, susceptibles de constituer à plus long terme le point de départ d’une filière territoriale aujourd’hui ineXistante.

L’étude s’est déroulée en trois étapes. La première phase a consisté en une prospection des ressources en bois disponibles sur le territoire panonnais : forêts actuelles non eXploitées, parcelles susceptibles d’accueillir une plantation bois-énergie, gisements de bois urbains. Une seconde phase de prospection a abouti à un recensement de l’ensemble des débouchés possibles pour les différentes applications du bois-énergie !production d’eau chaude, d’électricité, chauffage, cuisson : projets immobiliers en cours et à venir, équipements municipauX consommateurs d’énergie, débouchés individuels diffus. Enfin, la confrontation des ressources disponibles auX besoins locauX a permis d’identifier plusieurs projets-pilotes, et de les inscrire dans un calendrier visant à la structuration de la filière bois-énergie sur le territoire panonnais.

Sur les six gisements prospectés, trois se sont avérés eXploitables : la parcelle communale AN 118, de
14 hectares, susceptible d’accueillir une plantation d’Acacia ou d’Eucalyptus ; les rives de la Rivière du Mât jusqu’au littoral panonnais, pouvant atteindre une centaine d’hectares et présentant un fort potentiel d’eXploitation du Filao, et enfin les déchets verts de la commune, collectés en porte-à-porte ou en déchèterie et disponibles immédiatement.

En termes de débouchés locauX, la piscine de Bras-Panon, un des postes les plus énergivores de la commune, a été retenue comme principal débouché à court terme ; elle constitue un support potentiel pour un projet intégré à l’échelle du territoire : l’installation d’un cogénérateur alimenté par la gazéification des plaquettes issues de la transformation des déchets verts, qui fournira la chaleur nécessaire au chauffage de la piscine, ainsi que de l’électricité vendue à EDF. Le surplus de chaleur pourra alimenter différentes applications situées à proXimité, à l’aide d’un réseau de chaleur.

A plus long terme, le projet de village d’altitude de la Mairie ainsi qu’un projet d’ecolodge touristique pourront faire l’objet d’une approche globale pour l’installation d’applications bois-énergie multiples ou de réseauX de chaleur. D’autres débouchés bois pourront être développés : chauffage des logements du territoire panonnais, équipements de cuisson au bois, alimentation des unités de séchage du pôle bois de Saint-Benoît, gazéification agricole.

Le bois se révèle être une ressource importante et disponible sur le territoire panonnais. Le déploiement spatio-temporel probable des gisements et des débouchés permet d’envisager une structuration progressive d’une filière bois-énergie territoriale qui favorisera l’économie et l’emploi locauX. Une fois les projets-pilotes engagés et aboutis sur le territoire panonnais, la mairie devra s’ouvrir auX débouchés eXistant chez ses proches voisins de la C REST. Des partenariats seront à mettre en place au sein desquels la mairie pourra jouer le rôle de précurseur et de fournisseur en matière de bois-énergie, avec l’appui de l’ARER.

ABSTRACT

After identifying in 2009 the renewable energy potential of its territory according to the 2010-2014 energy strategic scheme built and led with ARER, Bras-Panon municipality starts to launch development projects in this field. Among them, the association was committed to identifying Bras- Panon’s possible fuelwood resource, outlets and uses, with the aim of sizing pilot projects, also likely to account later for the creation of a regional network currently missing.

This three-part study started with Bras-Panon’s land eXploration looking for available wood resource : woodlots, reception parcels for wood plantation, municipality landscape refuse. Second step was to identify local outlets for the different fuelwood applications !hot water production, electricity production, heating and cooking : current or future real estate projects, municipal facilities with high energy consumption, diffuse individual outlets. Finally, comparison between available resource and local needs enabled to identify several pilot projects and to schedule them in the aim of structuring the fuelwood network on Bras-Panon’s territory. 

Upon siX prospected possible resources, three turned out to be workable : 14-hectare AN118 municipality’s parcel, likely to receive an Acacia or Eucalyptus forest plantation ; Rivière du Mât river banks and seashore of about a hundred hectares, which have great forestry potential for Filao tree, and finally landscape refuse, collected door-to-door or in the municipal waste sorting unit, and immediately recoverable.

As for local outlets, Bras-Panon’s swimming pool is responsible for a large part of electricity consumed by municipal facilities, and was selected as major short-run opportunity for fuelwood projects ; it thereby might be a potential support for the installation of a CHP station !combined heat and power station supplied with the gasification of woodchips from municipality landscape refuse transformation, providing heat to the swimming pool and allowing production of electricity to be sold to EDF. Heat eXcess might supply other applications nearby thanks to a district heating network.

Long-term projects such as the medium altitude village and the touristic ecolodge might be the subject of a global approach for the equipment of multiple fuelwood applications or heating network. Other outlets might be developed, for eXample for household heating and wood cooking, to supply Saint- Benoît wood pole drying unit, or gasification plants in farms.

Wood resource proved to be substantial and available over Bras-Panon’s territory. A future development of forest management and of its fuelwood outlets will allow the territorial forestry and fuelwood chain to progressively structure, which will help local economy and employment. Once the pilot projects accomplished on Bras-Panon’s territory, the town council will have to open up to its neighbouring fuelwood outlets. With the assistance of the ARER, partnerships should be undertaken in which Bras-Panon could step in as precursor and fuelwood supplier.

 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |